de BROUCKERE Charles Marie Joseph

de BROUCKERE Charles Marie Joseph

 

 

Homme politique libéral, né à Bruges le 18 janvier 1796 et décédé à Bruxelles le 20 avril 1860. Fils de Charles de BROUCKERE et de STOOP Colette, marié à Maastricht le 02/09/1819 Pays-Bas à VISSCHERS Marie Gertrude née le 02 septembre 1798 Maastricht et décédée le 07/02/1876 à Bruxelles fille de VISSCHERS Guillaume et de NIJST Marie Elisabeth. De cette union naquit Elisabeth Marie Charlotte de BROUCKERE née le 24/07/1820, Alfred de BROUCKERE né le 19/02/1827 et Caroline Marie de BROUCKERE née le 22/08/1828 tous à Maastricht (Pays-Bas) alors rattaché à la Belgique jusqu’en 1839, juriste, en 1815 officier d’artillerie, en 1824 membre des états provinciaux et de la députation permanente du Limbourg, en 1826 membre de la seconde Chambre des états généraux sous le régime hollandais, en 1830 Colonel d’artillerie et Gouverneur militaire de la province de Liège, membre du comité de constitution, il joua un rôle important dans la révolution belge, en 1831 membre du congrès national pour le district de Hasselt, en 1831 aide de camp du Roi, il représenta l’arrondissement de Bruxelles à la Chambre de 1831 à 1832, et devint en 1831 ministre des Finances et de l’intérieur, ensuite ministre de la guerre entre 1831 et 1832, en 1834 professeur à l’Université libre de Bruxelles ou il enseigna les mathématiques spéciales, l’astronomie, la statistique et l’économie politique, en 1835 directeur de la Banque de Belgique, en 1847 Membre du conseil communal de Bruxelles, et de 1848 à 1856, 1857 à 1860 membre de la Chambre des représentants, en 1851 et 1855 président de la commission belge de l’exposition universelle de Londres et de Paris, en 1848 bourgmestre de Bruxelles fonction qu’il exerça jusqu’à sa mort le 20 avril 1860 à 10 heures du matin. Il était le frère de Henri de BROUCKERE

Où trouver la sépulture de de BROUCKERE Charles Marie Joseph dans la nécropole de Bruxelles

Monument funéraire : de BROUCKERE Charles Marie Joseph au cimetière de Bruxelles

Ses funérailles eurent lieu le 22 avril 1860 lors d’une journée brumeuse et froide conduit par un imposant cortège dans l’antique collégiale des Saints Michel et Gudule, il fut ensuite dirigé vers le principal cimetière de la ville. Charles Marie Joseph de BROUCKERE sera transféré en 1871 du cimetière du Quartier Léopold situé sur la commune de Saint-Josse, vers la nécropole de la ville de Bruxelles. Son monument funéraire a été réalisé en 1861 par l’architecte BEYAERT et au sculpteur FIERS, il est situé sur la 8ème pelouse du rondpoint des bourgmestres, concession n° 12.  Le monument est en pierre de France avec les symboles suivant : croix « un des symboles attestés dès la plus haute antiquité, en Egypte, en Chine, à Cnossos et en Crète », flamme « Dans toutes les traditions, la flamme est le symbole de purification, d’illumination et d’amour spirituel. Elle est l’image de l’esprit et de la transcendance, l’âme du feu », flambeaux renversés « peut être associé à la flamme éternelle, le flambeau renversé est le génie de la mort », chutes de feuilles et de branches de lierre.

Document complémentaire concernant : de BROUCKERE Charles Marie Joseph et VISSCHERS Marie Gertrude

Acte de naissance :  de BROUCKERE Charles Marie Joseph
Consentement au mariage des parents : de BROUCKERE Charles Marie Joseph
Acte de naissance : VISSCHERS Marie Gertrude
Acte de naissance :de BROUCKERE Elisabeth Marie Charlotte
Acte de naissance : de BROUCKERE Caroline Marie

 

 

 


Crédit iconographique :

https://www.google.com/search?rlz=1C1CHBF_frBE917BE917&sxsrf=ALeKk03P-wgjoX_heF8ZMqaNkUVPpNrD3Q:1619281957347&source=univ&tbm=isch&q=Images+DE+BROUCKERE+Charles&sa=X&ved=2ahUKEwio_u6up5fwAhVjMewKHc1pCCMQjJkEegQIBRAB&biw=1920&bih=880#imgrc=FzyJApANau5l3M
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Brouck%C3%A8re
https://www.familiekunde-brussel.be/pdf/burgemeesters/vs2000_bb_laporte_121-130_de-brouckere.pdf

Sources :

Le nouveau dictionnaire des Belges, éditions Le CRI, 1993, p 167 
Cécilia VANDERVELDE, La nécropole de Bruxelles, édition : Commission d’Histoire de l’Europe, 1991, p. 35

Tout droit réservés
©  Yves Heraly

 

Tr »
Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
×

Panier